Bosselin

Paracontemporain ?

Si l'art contemporain, depuis Marcel Duchamp au moins, est devenu le grand fossoyeur de l'Esprit, cela ne veut pas dire pour autant que l'art, comme tel, est mort - et qu'il ne lui est plus possible de servir une vision moins opaque du monde. Car en marge de la confusion qui règne sur les hauts plateaux de la post-modernité, existent encore – cachés et silencieux - des êtres pour qui l'acte de création se confondra toujours avec ce que la liturgie appelle : un sacrifice de louange. Autrement dit : une oeuvre qui, pour révéler la beauté du monde, fait - au moins implicitement - mémoire de son Créateur.

flux RSS Artup-TV

Les derniers articles avec vidéo / Tous les articles